Jumelage

Le 11 mars 2012, c’est un minibus rutilant qui, dès potron-minet, emmène le maire de Templeuve et l’ensemble de ses adjoints vers Hollingbourne.

Le ciel est gris, le froid vif et la neige menace lorsque les deux délégations se retrouvent pour le breakfast. Bénéficiant de la proximité immédiate du magnifique château de Leeds, les édiles anglais ont obtenu la mise à disposition de la bibliothèque et de la salle à dîner de cet édifice historique dont Henri VIII avait fait sa résidence favorite. Les élus français sortent leur écharpe, les invités prennent place sur les sièges : signature de la Charte, poignées de main, discours, photos… Le jumelage est devenu une réalité.

Une semaine plus tard, en ce 18 mars, l’autoroute A25 est débarrassée de sa gangue hivernale lorsque le trio britannique en provenance de Hollingbourne est accueilli à Templeuve. Il y a là le Chairman, Mike Bedwell, le conseiller John Cobbett et Elaine Lawrence. Visite de l’église, évocation de la bataille de Bouvines où les Anglais appartenaient à la coalition défaite par Philippe Auguste et café d’accueil…

A 11h, en présence de plusieurs adjoints, de responsables d’associations et membres du futur Comité de Jumelage, Luc Monnet est heureux de confirmer les engagements pris une semaine plus tôt sous les ors de Leeds Castle. Rappelant que le salon d’honneur de l’hôtel de ville historique où se déroule l’événement, est souvent utilisé pour les mariages… C’en est un ce matin, et pas n’importe lequel !

 

2014 Copyright Ville de Templeuve / Site créé par MaKomamoa